Passer du jour au lendemain à la voiture électrique.
Une expérience d’un an en voiture électrique.
Il y a un an, Sandrine et son compagnon Miguel participaient à un concours organisé par Radio Contact et étaient les heureux gagnants d’une année complète au volant d’une voiture électrique tous frais payés grâce à Arval et EDI (Electric by D’Ieteren).

Pour rouler en voiture électrique, il est nécessaire de disposer d’une solution de recharge adaptée. C’est un peu comme avec un smartphone ou un ordinateur : vous ne pouvez pas imaginer les utiliser sans avoir le chargeur adéquat.

1) Racontez-nous comment vous avez vécu le passage du thermique à l’électrique.

Passer du thermique à l’électrique a été encore plus simple que ce que j’imaginais. Tout s’est passé comme sur des roulettes, raconte Sandrine. Les sensations de conduite sont phénoménales et comparables à ce qu’on peut ressentir avec une moto, renchérit Miguel. C’est vrai que le couple disponible dès les premiers tours de roue est tout simplement extraordinaire. En plus de cela, la fluidité grâce à l’absence de boîte de vitesses ainsi que le silence de fonctionnement sont très agréables et apaisants.

2) Avez-vous osé vous aventurer plus loin que votre domicile ?

En une année, nous avons parcouru environ 27 000 km en électrique. Mes déplacements pour le boulot correspondent à 80 km par jour en moyenne, donc je ne devais même pas recharger tous les jours. Nous avons voyagé quelques fois, notamment à Lille où nous aimons aller. C’est la sortie shopping, culturelle et gourmet par excellence. Cela a été aussi facile en électrique qu’en thermique, sauf que la route était encore plus agréable que d’habitude. Lorsque nous passions la nuit ailleurs, je demandais s’il y avait des bornes à disposition pour les clients, ce qui était souvent le cas et cela orientait notre choix.

3) Et la recharge dans tout ça ?

C’est aussi simple que la voiture elle-même !, s’exclame Sandrine. On arrive à la maison, on branche le véhicule qui se met en charge et quelques heures plus tard ou le lendemain le véhicule est complètement rechargé et prêt pour la journée de travail ou de nouvelles aventures. C’est vraiment super pratique et facile. Cela devient même un automatisme de brancher son véhicule.

Le gros avantage d’avoir sa borne à la maison, c’est que vous ne devez jamais vous soucier de l’autonomie. Vous êtes assuré d’avoir systématiquement un endroit où vous pouvez recharger. Pour les plus longs trajets, j’utilisais la carte de recharge EDI, nous explique Sandrine. Un autre avantage est de ne plus devoir faire le plein dans une station-service. L’électricité, contrairement aux carburants conventionnels, ne salit pas et ne sent pas. 

Bonne nouvelle également, la borne répond à la norme européenne pour la recharge en courant alternatif de type 2. Ainsi, Sandrine et Miguel sont rassurés pour l’acquisition éventuelle d’un prochain véhicule électrique. 

4) Comment s’est passée l’installation de la borne ?

Nous venions à peine d’emménager dans notre nouvelle maison. L’entrepreneur venait de mettre les derniers coups de pinceaux et tout était nickel. On craignait donc un peu l’intervention d’un technicien. Heureusement, l’installateur a été super professionnel et l’installation a été réalisée très proprement. . 

EDI m’a d’abord appelée pour faire un diagnostic à distance et ainsi pouvoir prévoir le matériel adéquat. Nous avons ensuite convenu d’un rendez-vous d’installation et tout a été fait en une matinée. Le support d’EDI a juste encore dû activer la borne et ils ont été très efficaces. Je recommande EDI autour de moi.  

Quelques mois après la mise en service de la borne, nous avons fait l’acquisition d’un jacuzzi pour profiter des beaux jours. Nous devions dès lors être plus attentifs au moment où l’on rechargeait la voiture pour éviter que les plombs ne sautent. EDI nous a expliqué qu’on pouvait mettre en place un système de « load balancing », qui joue un rôle de régulateur de puissance et permet de pouvoir brancher sans soucis tous les appareils électriques ainsi que la voiture en même temps.

ð  Le load balancing garantit que votre borne de recharge n’utilise jamais plus d’énergie que celle disponible dans votre maison. Ainsi, vous pouvez recharger votre véhicule et utiliser vos autres appareils électriques de la maison sans risquer de faire « sauter les plombs ».
Comment ? Le système mesure en permanence la consommation électrique de la maison et limite la puissance de la borne de recharge.

5) Vos coûts d’électricité ont-ils augmenté ?

Oui, bien entendu, ma facture d’électricité était plus élevée, mais nous ne devions par contre plus passer à la pompe ! Quand on pense que le litre de carburant est à 2 euros, cela fait tout de même de fameuses économies. En plus, EDI nous remboursait automatiquement les frais de recharge du véhicule grâce au système de split billing de notre borne de recharge connectée. Donc, au final, c’est comme si notre facture d’électricité n’avait pas changé. C’est un système génial.

ð  Le split billing/la facturation partagée : il s’agit de la solution idéale pour les entreprises et leurs employés, mais aussi pour les indépendants. Vos coûts d’électricité pour la recharge de votre véhicule sont facturés à votre entreprise ou à votre employeur et sont remboursés automatiquement sur votre compte bancaire. Cela signifie que vous ne devez pas assumer vous-même les coûts de recharge pour votre véhicule de société ou que vous déclarez des frais officiels pour votre propre entreprise.

6) Avez-vous aussi utilisé la carte de recharge EDI ?

IJe l’utilisais essentiellement à ma borne EDI à la maison pour la déverrouiller. C’est ce qu’EDI appelle la fonction RFID. Elle permet d’identifier que c’est bien moi qui effectue une recharge. Vu que ma borne est installée sur la façade de la maison, cela évite que n’importe qui vienne se brancher et recharger sur mon compte.

Lors de mes déplacements, je l’ai également utilisée à des bornes publiques, dont certaines rapides comme chez le concessionnaire San Mazuin à Naninne, et aussi à certaines stations-services, notamment chez Total Energies. Il serait utile d’ailleurs d’avoir plus de chargeurs rapides un peu partout. Dès que je passe la carte sur la borne, la recharge commence automatiquement, c’est très simple.

ð  La carte EDI vous donne accès gratuitement à l’un des plus grands réseaux de recharge en Europe, soit à plus de 250 000 bornes dont plus de 10 000 en Belgique. Sans frais d’abonnement ni d’activation, vous ne payez que les sessions de recharge. Le prix des recharges est déterminé par l'opérateur du point de charge (CPO). EDI n'ajoute qu'un faible coût administratif pour le service. Grâce à l’application EDI Charging, vous pouvez voir toutes les bornes compatibles avec la carte de recharge EDI.

7) Une anecdote en particulier ?

Oui, et même deux en fait. Dans la région où Miguel et moi habitons, il n’y a qu’une seule borne de recharge publique. J’ai donc décidé d’écrire aux administrations communales pour leur demander s’il y avait d’autres bornes publiques qui n’étaient pas référencées dans l’application EDI et leur suggérer d’en installer de nouvelles ! De plus, là où nous travaillons, il n’y a pas encore non plus d’infrastructure de recharge. C’est en discussion. Ce serait vraiment pratique. 

ð Selon plusieurs études, il ressort que la grande majorité des conducteurs de véhicules électriques rechargent principalement à domicile ou au travail.

Nous avons subi les grosses inondations de 2021. L’eau est montée brutalement à des niveaux jamais vus auparavant. Nous avons eu le réflexe de déplacer la voiture qui aurait sinon très certainement été emportée par les flots. Heureusement, la borne de recharge, installée à environ 1 m 50 du sol, n’a pas été touchée. Il s’en est fallu de peu !

8) Au bout du compte, êtes-vous convaincue par l’électrique ?

Franchement, c’était une super expérience et j’aimerais qu’elle ne s’arrête pas. Je n’ai plus fait de plein d’essence depuis un an et ça ne m’a pas manqué.  

La voiture, c’était déjà bien, mais avoir la borne adaptée à la maison et la carte de recharge en plus, c’était la cerise sur le gâteau. 

On doit un peu plus planifier ses longs trajets et il manque encore cruellement de bornes à certains endroits, mais, en un an, on a vu néanmoins que les choses évoluaient positivement. Il y a un an, vous m’aviez dit que la carte donnait accès à 170 000 bornes publiques. Maintenant, on est déjà à plus de 250 000 !

Des amis avec qui nous avons partagé l’expérience sont maintenant aussi convaincus que l’électrique n’est pas uniquement pour les autres.


Borne de recharge pour voitures électriques : quel modèle choisir ?
Apprenez tout sur les avantages et les inconvénients des différents modèles de bornes de recharge et découvrez quel type de borne de recharge convient à votre voiture électrique et à vos préférences.