Faire de longs trajets en voiture électrique : c'est possible !
Voyager en véhicule électrique c’est profiter d’un trajet moins cher et plus confortable et arriver plus détendu à votre destination. Vous rechargez facilement grâce aux 300 000 stations de recharge en Europe.

Beaucoup de gens pensent encore que les rallyes et les longs trajets en voiture électrique sont mission impossible. Injustifié, selon Antoine Dechamps, le tout premier pilote belge d'éco-rallye et fervent voyageur en voiture électrique. Dans ce article, il donne des conseils pour que votre prochain voyage avec une voiture électrique soit couronné de succès.

Le rayon d’action de votre véhicule électrique (VE) ne doit pas nécessairement être un frein pour vos projets de voyage. En fait, l'autonomie des voitures électriques a augmenté de façon spectaculaire ces dernières années. Avec un peu de préparation et les bonnes cartes de recharge, voyager en voiture électrique peut être une expérience très relaxante et même être une partie intégrante des vacances. Antoine Dechamps l’a déjà expérimenté à plusieurs reprises. Il est pilote au sein du Belgian VW Club, avec lequel il participe à des rallyes plus respectueux de l’environnement. Cette nouvelle discipline sportive tente de mettre en avant les capacités des véhicules électriques et prouve que la course automobile a un avenir durable. Avec des voitures de série électriques conventionnelles, il participe à des courses dans toute l'Europe en utilisant le réseau de recharge publique qui se développe continuellement. Il sait donc mieux que quiconque comment profiter de ses vacances et recharger ses batteries après un long trajet en VE.

Rechargez partout en Europe avec la carte de recharge EDI.

Pour recharger son véhicule lors de ses déplacements en voiture, Antoine utilise la carte de recharge EDI. Avec la fonction d'itinérance optionnelle, cette carte de recharge donne accès à 300 000 bornes de recharge publiques dans toute l'Europe, sans frais d'abonnement. Néanmoins, par sécurité, Antoine emporte avec lui deux cartes de recharge supplémentaires si par hasard la première ne devait pas fonctionner. L'application gratuite « EDI Charging » permet d'accéder à une carte donnant un aperçu des stations de recharge à proximité et qui sont compatibles avec la carte. Cela vous permet de planifier votre prochain arrêt lors de chaque recharge et même de consulter la disponibilité d’une borne. Avec une consommation moyenne, prévoyez une séance de recharge environ toutes les deux heures et demie. Pendant que votre véhicule recharge, c’est le moment idéal pour par exemple planifier votre prochain arrêt, mais aussi vous restaurer et vous dégourdir les jambes ou vous reposer. De cette façon, vous et votre voiture êtes complètement rechargés pour continuer votre route. Antoine recommande également l'application Chargemap ou ABRP, qui vous permet filtrer les stations de recharge à proximité ou de planifier le meilleur itinéraire jusqu'à votre destination.

Faites des économies en rechargeant intelligemment

De manière générale, en termes de coût, voyager avec un VE est souvent comparable à voyager avec un véhicule thermique et ce, même lorsque les tarifs de recharge les plus chers sont pris en compte. Toutefois, si vous planifiez intelligemment votre itinéraire et vos sessions de recharge et que vous n'utilisez pas uniquement les infrastructures de recharge les plus coûteuses le long des autoroutes, vous pourrez faire quelques économies . Sur l’application d’EDI, vous pouvez consulter à l'avance le prix de chaque borne. Notez également que les véhicules électriques sont plus faciles à entretenir car ils sont entièrement électriques et donc moins sensibles à l'usure mécanique. À long terme, cela réduit également vos coûts.

Antoine considère que voyager avec un VE est relaxant. "Un VE est beaucoup plus silencieux qu'une voiture normale. En outre, le fait qu’il n’y ait pas de boite de vitesse apporte une fluidité jamais égalée avec un moteur thermique et en plus de cela vous pouvez compter sur un couple puissant disponible immédiatement, ce qui facilite le dépassement d'autres véhicules ou qui vous permet de réagir très rapidement à des situations inattendues." La génération actuelle de batteries est également moins sensible à la chaleur, ce qui est important pour ceux qui voyagent vers des destinations méridionales. Cependant, comme pour les voitures classiques, l'utilisation de la climatisation lorsqu'il fait chaud a un impact sur la consommation. "Vous pouvez compenser cela en roulant un peu moins vite", conseille Antoine.

Adaptez votre vitesse aux circonstances 

Réduire un peu votre vitesse présente un gros avantage, même à des températures normales : votre autonomie sera d’autant plus grande. Antoine l'a remarqué lors de son dernier voyage au Portugal au volant de sa Volkswagen ID.4 équipée d'une batterie de 77kWh. "À l'aller, je roulais constamment à 100 kilomètres par heure, au retour, je roulais à 120 kilomètres par heure. Il n'y avait que deux heures de différence sur l'ensemble du trajet d'environ 2 100 kilomètres. Par contre, si vous ne roulez qu’à 100 kilomètres par heure, vous consommerez probablement 20 % de moins. Votre autonomie est alors de près de 500 kilomètres, alors qu'elle est d'un peu moins de 400 kilomètres en roulant à 120 kilomètres par heure. De cette façon, vous gagnerez du temps en devant recharger moins ou moins longtemps, ce qui peut être assez bénéfique lors de longs voyages."

D’autre part, pour limiter le temps passé aux stations de recharge, le conseil d'Antoine est de ne pas attendre que votre batterie soit complètement vide, ni complètement pleine. L'idéal est de recharger lorsqu'il ne reste que 15 à 20 % et de recharger ensuite jusqu'à environ 75 %, car la puissance recharge diminue fortement dans les derniers pourcentages. De cette façon, vous tirez le meilleur parti de chaque arrêt.

C’est vrai que les pauses obligatoires pour recharger modifient le rythme des longs trajets en voiture, mais ce n’est pas négatif pour autant, bien au contraire. "Trop de gens veulent se rendre à leur destination le plus vite possible et en une seule fois car ils ont le sentiment que leurs vacances ne font que commencer une fois sur place. Par conséquent, ils arrivent épuisés. Si vous conduisez en mode électrique et que vous faites quelques pauses régulièrement pour vous détendre et recharger vos batteries, l'expérience est moins contraignante qu’elle n’y parait. Le voyage fait simplement partie des vacances. C’est un changement de mentalité important qu'il faut opérer."

EDI vous accompagne dans les meilleurs solutions de recharge

Nous espérons que cet article vous a envie de faire votre voyage en voiture électrique. Ou peut-être que vous venez déjà de l’expérimenter et pourrez nous partager votre propre expérience. 

Quoiqu’il en soit, nos experts seront heureux de vous aider à choisir les meilleurs solutions de recharge pour votre situation. Via le site web d'EDI, vous pouvez demander une carte de recharge EDI qui vous permettra de recharger votre véhicule à l'étranger. Pour plus d'informations, vous pouvez toujours consulter la page FAQ EDI. Vous pouvez aussi suivre les aventures d'Antoine en éco-rallye sur Instagram : ecorallyeVWbelgium et sur le site du Belgian VW Club.

Passer du jour au lendemain à la voiture électrique.
Une expérience d’un an en voiture électrique.